· 

Savez vous reconnaître les hyménoptères ?

Les hyménoptères

savez vous reconnaitre les hymenoptères abeille guepe frelon bourdon xylocope scolie

Appartenant à la classe des insectes, les hyménoptères compte environ 120 000 espèces connues et près de 3 millions restants à découvrir. Parmi celles-ci, les abeilles, les guêpes, les frelons, mais également les fourmis que l'on aurait tendance à oublier, puisque toutes ne possèdent pas d'ailes. Ici nous vous  présentons 7 de ces insectes, parmi les plus répandus, mais qui parfois  prêtent à confusion.

Abeille européenne

abeille europe hymenoptere

L'abeille Européenne est l'abeille la plus répandue de nos jardins. Aujourd'hui extrêmement menacée à cause des pesticides, de la destruction de son habitat ou bien encore, du réchauffement climatique, l'abeille joue un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité, comme insecte pollinisateur au même titre que le papillon. Très structurée, le mode social de l'abeille se divise en trois castes. Ainsi, trouve t'on la reine, seule femelle à être fécondée, les ouvrières stériles et qui ravitaillent la ruche et les mâles ou faux bourdons qui meurent après avoir féconder la reine. Domestiquée par l'homme pour son miel, l'abeille européenne produit également  du pollen, de la gelée royale et de la cire.

Abeille charpentière ou Xylocope violacée

abeille charpentiere xylocope violacee hymenoptère

Le xylocope violacé, appelé communément abeille charpentière, est le plus gros des hyménoptères européens. Butineur par excellence, le xylocope violacée est un formidable pollinisateur. Facilement reconnaissable, à son  corps entièrement noir, et ses ailes bleutées, le xylocope violacé possède un vol bruyant et ne passe pas inaperçu. Totalement inoffensif pour l'homme,  il creuse des galeries dans les bois de charpente, afin d'installer son nid, d'ou son nom, et affectionne particulièrement, les poids de senteurs et autres légumineuses.

Bourdon terrestre

bourdon terrestre hymenoptere insectes jardins

Insecte hyménoptère, le bourdon terrestre est le plus connu de nos bourdons. Aisément reconnaissable à son corps velu paré de bandes jaunes, il possède également une extrémité blanche très caractéristique. Assez répandu en Europe, le bourdon terrestre, au même titre que l'abeille, est un formidable pollinisateur. Préférant les prairies et les milieux ouverts, il creuse, comme son nom l'indique,  son nid dans la terre pour le garnir ensuite, d'herbes ou de feuilles. La femelle , qui est  la seule à posséder un aiguillon, y déposera ensuite ses œufs, pour éclore quatre semaines plus tard.

Frelon asiatique

frelon asiatique hymenoptere

Très médiatisé depuis quelques années, le frelon asiatique est une réelle menace pour nos abeilles communes, qu'il décime peu à peu. Reconnaissable à son abdomen noir et à sa tête un peu plus orangée que le frelon européen, le frelon asiatique possède également l'extrémité des pattes jaunes et est bien plus petit et plus vif que son alter ego européen. Espèce invasive, le frelon asiatique aurait été introduit accidentellement en France en 2004, par l'intermédiaire de poteries chinoises, livrées chez un horticulteur. Bien que douloureuse, la piqûre du frelon asiatique n'est pas plus dangereuse qu'un autre frelon, mais demande une attention  particulière pour les personnes allergiques aux piqûres d'hyménoptères.

Frelon européen

frelon européen insectes hymenoptères

Différentiable du frelon asiatique par ses taches roussâtres et son abdomen majoritairement jaune, le frelon européen est également beaucoup plus gros que son cousin et possède un vol lent, assez lourd. Redouté, à cause de sa piqûre douloureuse, le frelon européen dont le venin est  10 fois moins toxique que l'abeille, reste cependant dangereux pour les personnes allergiques. Construisant des nids d'une capacité de 5000 alvéoles environ, le frelon européen se nourrit principalement d'autres insectes, tel que les guêpes, les mouches ou les abeilles. Surnommé "cul jaune" dans  l'Est de La France, le frelon européen est présent également, en Asie et en Amérique du Nord. 

Guêpe commune

guepe insectes hymenotpère jardin nid

Plus petite que le frelon, la guêpe commune fait également partie de la famille des vespidés. Assez difficile à différencier des autres guêpes du type vespula, et notamment de la guêpe germanique également  présente en Europe, la guêpe commune, au vol plutôt furtif, adopte un comportement agressif si elle se sent menacée. Prédateur d'autres insectes, (mouches, papillons...)  la guêpe commune se nourrit également de nectars ou de pulpes de fruits. Ses nids tantôt aériens, tantôt souterrains, sont composés de fibres de bois et de salives qui associées, forment une sorte de papier mâché. Pouvant contenir jusqu'à 4000 individus, il est préférable de ne pas approcher à moins de 5 mètres de ses nids, sous peine de piqûres !

Scolie des jardins

scolie des jardins hymenopteres insectes à ne pas confondre

Appartenant à l'ordre des hyménoptères comme la guêpe ou l'abeille, la scolie des jardins, appelée également scolie à front jaune, est tout à fait inoffensive. Pouvant être confondu avec le frelon asiatique à cause des marques sur sa tête, ou bien encore, par sa couleur noire, la scolie des jardins qui peut atteindre jusqu'à 5 cm, est l'hyménoptère le plus gros de France. Très utile au jardin, car très bon pollinisateur, la scolie des jardins contrairement à ce qui peut être dit, possède bien un dard. Néanmoins, pas raison de s'en inquiéter, puisque la scolie des jardins ne s'attaque pas à l'homme et ne se sert de cet attribut que pour paralyser ses proies, tels que les larves de scarabées. Toutefois, il faudra rester prudent, car la scolie des jardins partage parfois son habitat avec des frelons, ce qui peut prêter à confusion.

Accédez à la fiche de l'animal commençant par la lettre

A     B     C     D     E

F     G     H     I     J

K     L     M     N     O

P     Q     R     S     T

U    V    W    X    Y    Z