LA FAUNE DE SOLUTRE

Panorama de la Roche de Solutré (Photo Franck Badet)

Site emblématique de Saône et Loire, la Roche de Solutré du haut de ses 493 mètres est un lieu insolite qui en plus de révéler ses innombrables vies au cours de l'histoire et de la préhistoire, est aussi le théâtre d'une biodiversité riche et méconnue. C'est donc à travers ce mini reportage que je vous propose de découvrir ce petit coin de paradis, que j'affectionne particulièrement et que j'aimerais vous faire partager.

 

Roche de Solutré et Vignoble (Franck Badet)

Situé sur la commune de Solutré-Pouilly à 8 km de Macon et notamment reconnue pour ses vignobles, et en particulier pour son vin blanc, la Roche de Solutré décrite comme l'un des "deux navires pétrifiés surplombant une mer de vignes" par Alphonse de Lamartine, est aujourd'hui devenu un site incontournable du tourisme Bourguignon.

Brume d'automne sur Solutré ( Photo Franck Badet)

Issue de massifs coralliens, il y a plus de 160 millions d'années , la roche de Solutré ainsi que sa voisine, la Roche de Vergisson étaient toutes deux recouvertes par des mers chaudes. En témoigne encore de nombreux fossiles. Ce n'est qu'au tertiaire, chahuté par l'élévation des Alpes et l'effondrement du bassin de la Saône, que ces deux masses rocheuses feront leur apparition.

Couleurs automnales sur la Roche de Solutré (Photo Franck Badet)

Si de tous temps, le site de Solutré fut propice à la vie animale, les rhinocéros laineux, les mammouths, les bisons, les rennes et les chevaux sauvages remontent quand à eux à -55 000 ans avant notre ère. Faisons donc une petite parenthèse et intéressons nous à ces chevaux sauvages, dont les descendants les plus proches  sont les chevaux de Prewalski et dont la légende racontait qu'ils fut précipités dans le vide du haut de la roche, après avoir été contraints par les hommes à s'y réfugier. Légende, qui, on le sait peu, fut démentie  par de nouvelles fouilles, mettant au jour le fait qu'aucune fractures ne fut constatées sur les ossements retrouvés, et par l'incohérence d'une distance élevé entre le lieux des fouilles et le pied de la roche, les chevaux ayant très certainement été abattus en bas de la falaise après avoir été pris en embuscade.

Chevaux Konik Polski  (Photo Franck Badet)

Mais revenons à présent à notre siècle et découvrons la faune actuelle du site de Solutré avec pour faire le lien avec nos équidés, un clin d'oeil de l'homme à la préhistoire avec la présence de Chevaux de race Konik Polski, race très proche du cheval de Prewalski.

Busard Saint-Martin (Photo Françoise Moignet)

Mais Solutré, c'est aussi une nature sauvage, parfois inattendue, souvent méconnue mais aussi atypique ! Qui aurait par exemple pensé que dans ce petit coin de Saône et Loire, s'abriteraient parmi les rapaces, le fameux "circaète jean Le Blanc", le "busard Saint Martin", ou le "hibou Petit Duc" ? Qui, a quelques centaines de kilomètres de la Provence aurait imaginé l'existence de cigales parfaitement adaptés à la flore partiellement méditerranéenne de la roche ? C'est donc, avec un autre regard, que je vous propose de gravir le sentier de la roche. Pas seulement pour la balade, pour l'effort, ou pour le souvenir d'un certain président, mais aussi par intérêt pour la biodiversité  qui vous entoure et par l'éveil de votre curiosité.

Circaete Jean le Blanc (Source images-nature.com)

Escargot (Photo Franck Badet)

Flânez donc,  respirez, prenez le temps, contemplez ! Peut être ne verrez vous qu'un "Demi-deuil", ou une "Mégère", ces papillons amateurs de chardons, ou bien surprendrez vous un "Engoulevent d'Europe" , une "Perdrix rouge" ou une "Alouette des champs" !

Perdrix rouge (Photo Franck Badet)

Demi-Deuil (Photo Franck Badet)

Mégère (Photo Franck Badet)

Panorama sur Vergisson depuis Solutré (Photo Franck Badet)

Quoiqu'il en soit, ouvrez l'oeil et posez votre besace. Peut être assis au milieu des fleurs,  observerez vous  un criquet méditerranéen ou une mante religieuse, à moins que vous n'ayez la chance de surprendre un magnifique "flambé" aux ailes majestueuses.

Mante religieuse (Photo Franck Badet)

Le village de Solutré (Photo Franck Badet)

Le clocher de Solutré sous la brume (Photo Franck Badet)

Quand vous redescendrez,après avoir visité le superbe musée de la préhistoire au pied de la roche, faites une halte au village ou continuer à profiter du paysage en direction de Vergisson. Vous pourrez apprécier ainsi, la vue sur les vignes et gravirez à son tour la petite soeur de granite.

Vignoble Solutré-Pouilly (Photo Franck Badet)

Que vous choisissiez de venir en été, au printemps ou à l'automne, tous les paysages s'offriront à vous, et toutes les balades seront différentes !

Roche de Vergisson (Photo Franck Badet)

Roche de Vergisson (Photo Franck Badet)

Vignobles depuis la Roche de Vergisson (Photo Franck Badet)

Faille de Vergisson (Photo Franck Badet)

Village de Vergisson ( Photo Franck Badet)

Les deux roches : Solutré à droite, Vergisson à gauche (Photo Franck Badet)

Alors, prenez le temps de vous imprégnez de ce lieu unique et chargée d'histoire et profiter simplement de ce que la nature vous donne. Que vous soyez de passage dans la région, ou que vous y habitiez, découvrez la roche autrement et respectez cette grande dame  qui, à n'en pas douter sera encore la, dans des milliers d'années.


Texte : Franck Badet