Panthère de l'Amour

Amur leopard


panthere de l'amour
(Photo Anne-Marie Kalus)

La panthère de l'Amour appelée également panthère de Chine, ou léopard de Sibérie est la sous-espèce la plus menacée de tous les félins. Plus petite que la panthère africaine, et présentant un pelage fauve clair, parsemé de tâches et de rosettes noires, la panthère de l'amour, dont les yeux sont généralement très clairs et verdâtres, voir  presque bleus, tient son nom du fleuve Amour , qui est à la frontière entre la Russie et la Chine. Solitaire, à l’exception de la saison des amours, la panthère de l'amour est un animal plutôt crépusculaire ou matinale qui préférera ses  deux moments de la journée pour chasser. Douée pour le camouflage grâce à sa robe tachetée, la panthère de l'Amour, est toujours aux aguets ! Grâce à cette technique, elle surprend ainsi, les cerfs et les sangliers qui constituent, une partie de son repas, mais ne dédaigne pas non plus, d'autres mammifères  plus petits, tels que des rongeurs ou des oiseaux. Menacée d'extinction à cause de la déforestation et longtemps chassée pour sa fourrure, il semblerait,  que la panthère de l'Amour,  ces dernières années, se soit maintenue dans la région, grâce à différents programmes de protection. Malgré cela, il faut bien prendre conscience, de l'état d'urgence, du maintient de cette espèce, qui ne représente aujourd'hui, pas plus de 50 individus à l'état sauvage.

 

NOM : Panthère de l'Amour (Panthera pardus orientalis)

 

CLASSE : Mammifères

 

ORDRE : Carnivores

 

FAMILLE : Félidés

 

TAILLE : longueur 1 m à 1,60 m, hauteur au garrot 70 cm

 

POIDS : de 30 à 70 kg

 

DUREE DE VIE : 12 ans

 

REPARTITION : Chine, Russie (le long du fleuve Amour)

 

HABITAT :  Montagneux et forestier

 

ALIMENTATION : Carnivore : sangliers, cerfs, rongeurs, oiseaux, poissons...

 

REPRODUCTION : La maturité sexuelle de la panthère de l'Amour est atteinte vers l' âge de 2 à 3 ans, la durée de gestation est de 3 mois, et la femelle donne naissance à 1 à 4 chatons

 

PREDATEURS : L'homme (qui en braconnant ses proies est responsable de sa quasi disparition)

 

panthere de l'amour
(Photo Paul Bugbee)
panthere de l'amour
(Photo Paul Bugbee)