INTERVIEW

Laurent Baheux

interview Laurent Baheux photographe animalier noir et blanc

Photographe animalier


Bonjour, Laurent !

 

Laurent : Bonjour, Franck !

 

Photographe autodidacte depuis près de 15 ans, vous avez démarré votre carrière comme photographe sportif, en couvrant notamment des événements tels que les jeux olympiques, les tournois de tennis ou de rugby et bien d’autres disciplines encore, et avez travaillé pour des magazines tels que l’Equipe, France Football ou encore Vélo Mag.

Après avoir couvert, tous ces événements, quel est a été le déclic, qui vous a fait quitter les stades pour la faune africaine ?

 

Laurent : Quand j'étais photo-reporter, j'ai vécu des moments intenses au rythme effréné de l'actualité. À un moment, j'ai commencé à saturer. La foule des stades, son agressivité, les exigences continuelles des rédactions, le calendrier qui ne s'arrête jamais... J'ai eu envie de dire stop, de me poser et de me connecter à des choses simples et essentielles. J'ai alors choisi de partir en Afrique pour voir cette faune sauvage qui me faisait tant rêver quand j'étais enfant. Je n'ai pas été déçu. Tout était beau, simple, paisible et authentique.

  

zebre afrique laurent baheux
Zèbres traversant la rivière - Tanzanie (Photo Laurent Baheux)

Indétachable du noir et blanc, vous savez sublimer les animaux dans leur milieu naturel en réalisant des portraits et des scènes de vies criantes d’authenticités. L’utilisation de la couleur vous gêne t’elle, ou est-ce juste un choix artistique ?

 

Laurent : J'ai commencé le métier de photographe avec des pellicules argentiques noir et blanc. J'ai adoré développer mes films au labo, voir apparaître l'image, jouer sur les contrastes, les ombres, la lumière... Quand j'ai eu l'opportunité d'exprimer mon regard, je l'ai fait naturellement en monochrome que je trouve plus brute et plus authentique. Pour moi, les couleurs ont un effet perturbateur.

 

Guepard laurent baheux
Guépard (Photo Laurent Baheux)
Gorille noir et blanc laurent baheux
Gorille (Photo Laurent Baheux)

Parcourant le monde, et principalement le continent africain, vous avez rencontré certains des animaux les plus fascinants de la planète. Y’en a t’il un, qui vous émerveille d’avantage, et qui force encore votre admiration ?

 

Laurent : Le lion est l’animal d’Afrique qui me fascine le plus, avec l’éléphant. Il y a d’abord des éléments esthétiques : le lion est un très bel animal, massif et bien proportionné, souple et agile, avec une crinière qui lui couronne le visage et lui donne une majesté et une prestance que n’a aucun autre mammifère. Ensuite, il possède une force qui transparaît magnifiquement en photographie. J'aime chercher à ressentir et, à travers mes clichés, à montrer un peu de son caractère, sa personnalité.

Le lion répond très bien à l’argument qui dit que chaque sujet est unique ; aucun lion ne se ressemble et aucune image d’un même lion n’est pareille. On peut passer des heures avec un même individu et n’avoir jamais la même photo. Le lion offre des possibilités infinies : c’est un régal pour un photographe.

 

Lion dans l'herbe noir et blanc
Lion (Photo Laurent Baheux)
Lionne lionceaux laurent baheux noir et blanc
Lionne et lionceau (Photo Laurent Baheux)

Vous êtes impliqué depuis pas mal d’années auprès d’associations de protection animales telles que WWF, Goodplanet ou Cheetah Forever. Pensez-vous que les mentalités sont en train de changer à l’égard du monde animal et si oui,  avez-vous vécu des expériences personnelles qui vous permettent de l’affirmer ?

 

Laurent : Au début de mes voyages en Afrique il y a près de 15 ans, je ne mesurais pas l’ampleur des menaces pesant sur le continent, tellement vaste que je pensais qu’il y avait encore de la place pour tous les animaux. Or, avec l’expansion démographique humaine, l'agriculture, la déforestation et le braconnage, ce n’est pas le cas. Je ne sais pas si les mentalités changent mais j'aimerais que mes images contribuent à modifier notre perception des bêtes. Nous faisons tous partie d'une même famille et vivons sur la même planète. Nous sommes interdépendants. Les dangers qu'encourent la vie sauvage et son extinction engendrent des conséquences dramatiques pour l'espèce humaine. Ce constat vaut pour l'Afrique mais aussi pour l'Europe et notamment la France où la faune et la flore sauvages ont la vie dure... 

rhinoceros noir et blanc laurent baheux
Rhinocéros blancs (Photo Laurent Baheux)
elephant oiseau laurent baheux
Éléphants et oiseaux (Photo Laurent Baheux)

Photographe reconnu et récompensé à plusieurs reprises pour vos travaux dans divers magazines, vous êtes également l’auteur de nombreux ouvrages tels que « Terre des Lions», « D’ivoire et d’ébène », « Africa », ou plus récemment « Album de famille de l’Afrique sauvage ». Pourquoi avoir choisi ce support plutôt qu’un autre pour faire connaître vos photos et avez-vous un message à faire passer à travers vos livres ?

 

Laurent : C'est le hasard des rencontres qui m'a conduit à réaliser des livres. Chaque sortie d'ouvrage est la conséquence d'une rencontre avec un homme ou une femme qui a aimé mon travail et qui a souhaité le publier.

 


Comme nous l’avons dit plus haut, vous êtes un photographe autodidacte et vous avez principalement appris sur le terrain! Pour les personnes qui comme vous sont passionnés par la photographie, pouvez-vous nous donner quelques conseils, pour photographier les animaux et nous dire quel type de matériel, il faut utiliser !

 

Laurent : Je n'aime pas donner de conseils car chaque photographe est différent et il est important que chacun trouve son approche et son regard. Cependant, si certains sont en phase avec ma manière de travailler, voici ce qu'il y a dans mon sac quand je pars en voyage:

Batteries, jumelles Nikon-10-22 x 50, adaptateur de prises international

Objectifs Nikon 800mm 5.6 VR, Nikon 80-400mm VR II, Nikon 70-200mm 2.8 VR II, Nikon 24-120mm, Nikon 18-35mm

Boîtiers: Nikon 1 V2, Nikon D3, D4, D800

Ordinateur MacBook Air et disque dur externe Western Digital

Monopode

Grand koudou oiseau laurent baheux
Koudou et oiseau (Photo Laurent Baheux)
Lionne et lionceaux noir et blanc laurent baheux
Lionne et lionceaux (Photo Laurent Baheux)

rhinoceros bebe noir et blanc laurent baheux
Rhinocéros et son bébé (Photo Laurent Baheux)
hyenes tachetees laurent baheux
Hyènes tachetées (Photo Laurent Baheux)
Hippopotame noir et blanc laurent baheux
Hippopotame (Photo Laurent Baheux)

Après avoir photographié l’Afrique et l’Ouest Américain, avez-vous des destinations qui vous tentent particulièrement, et plus simplement, quels sont vos projets pour les prochains mois ?

 

Laurent : Je suis curieux de tout et j'ai l'impression d'être au début de mon aventure. Il y a tant à voir et à découvrir... D'une manière générale, j'ai envie d'aller partout où les animaux sont libres, sans enclos ni cages et où ils peuvent exprimer pleinement leur personnalité et leurs émotions.

 

Girafe troupeau noir et blanc laurent baheux
Girafes (Photo Laurent Baheux)

 

Pour terminer cette interview, nous aimerions un peu plus vous connaître, acceptez-vous de vous livrer à notre jeu du portrait chinois ?

Portrait chinois

Laurent Baheux

laurent baheux portrait chinois

Si vous étiez un animal 

Un lion

 

Une citation ou un proverbe

"L'homme n'est pas le seul animal qui pense, mais il est le seul à penser qu'il n'est pas un animal", Pascal Picq

 

Une association de protection animale

Toutes car chaque action compte.

 

Un site internet en rapport avec les animaux 

Diconimoz ;)

 

Un animal fantastique ou disparu 

Le lion des cavernes : Panthera leo fossilis

 

Une espèce à protéger

Toutes car chaque espèce a un rôle, même si nous les hommes ne le comprenons pas.

 

Une émission TV consacré aux animaux

Je n'ai pas la télévision...

 

Une région du monde

L'Afrique.

 

Un animal célèbre (film, roman ou actualité)

Le lion de Joseph Kessel.

 

Un souhait pour la planète

La disparition de l'humain ?

 


Laurent, merci d'avoir répondu à mes questions ! Je rappelle que vos ouvrages sont disponible sur votre page internet : http://laurentbaheux.com/fr/

Pour ma part, je vous donne rendez- vous, prochainement pour une nouvelle interview de "Mon métier avec les animaux " et je vous remercie d'être toujours plus nombreux à nous suivre !

 

Animalement, vôtre,

 

Franck Badet

Fondateur et rédacteur de Diconimoz

A voir également, les autres interviews métiers de Diconimoz

interview metier diconimoz perrine corsmary laurent baheux helene gateau sandrine arcizet elodie ageron mario cyr cyril leduc emanuelle lethon