La fiche du jour : la kokoï de Colombie

fiche animaux kokoi phyllobate terrible
(Photo Tambako)

Sécrétant un des poisons les plus violents au monde, la kokoï de Colombie ou phyllobate terrible est un amphibien de la famille des dendrobates. Capable de tuer un homme avec seulement 0,2 mg de toxine, la kokoï de Colombie, dont la coloration  variable, peut être verte, blanche, ou plus couramment,  jaune doré, ne se camoufle pas, contrairement aux autres dendrobates. Insectivore et se nourrissant principalement de fourmis et de coléoptères, la kokoï de Colombie fréquente les milieux humides de la forêt amazonienne. Sociable et vivant par groupe de 5 à 6 individus, la phyllobate ne possède qu'un seul prédateur, en raison de sa toxicité, le lyophis epinephelus, seul serpent à être résistant aux toxines de la grenouille.

 

NOM : Kokoï de Colombie ou Phyllobate terrible (Phyllobates terribilis)

 

CLASSE : Amphibiens

 

ORDRE : Anoures

 

FAMILLE : Dendrobatidés

 

TAILLE : 40 à 50 mm

 

POIDS : 5 g

 

DUREE DE VIE : 5 à 7 ans

 

REPARTITION : Colombie

 

HABITAT : Forêts tropicales humides.

 

ALIMENTATION : Insectivore : Fourmis, coléoptères, termites...

 

REPRODUCTION : Possédant leur maturité sexuelle, quand elles atteignent la taille de 40 mm, la femelle kokoï dépose une vingtaine d'oeufs, qui donne naissance à des têtards, 13 jours plus tard.

 

PREDATEURS : Le lyophis epinephelus (serpent arboricole)

Écrire commentaire

Commentaires : 0